L e  M o u v e m e n t 
d u  R é v e i l

 

    

Réveillons-nous !


"Conscients [...] de leur devoir d'assumer leurs responsabilités envers les générations futures
Sachant que seul est libre qui use de sa liberté
et que la force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres [...]
"

(
Constitution fédérale de la Confédération suisse, 18 avril 1999)

En bref

Un mouvement coopératif suisse axé sur la santé et la vitalité des citoyens.
Principe qu’il ne peut y avoir réflexion de qualité sans énergie.
Initiatives communales voire fédérales pour lancer des débats de société.
La question du sens : dans quelle société souhaitons-nous vivre ?
Du superficiel quantitatif ("bien-être") aux fondamentaux qualitatifs (mieux "être")
Ecologie définie par rapport aux besoins fondamentaux de la vie.
Programme politique coopératif et constructif pour vivre autre chose.
Perspective enthousiasmante dans le respect de l’homme et de la nature.

 

MOUVEMENT MIS EN SOMMEIL
LE TEMPS DE LANCER UN PROJET ENCORE PLUS PERCUTANT...

 


Réveillons-nous !

Un slogan à l’impératif et un logo réveil pour quelques idées fortes :

Il y a urgence. D’où le Tic Tac du réveil…
Nous sommes globalement tous endormis (principe d’humilité)
Il n’est possible d’atteindre l’éveil (spirituel) qu’à partir d’une position de réveil.
Le réveil ne fonctionne que si on le remonte: la technique est au service de l’homme.
Le réveil ne sonne que si on le règle : la décision de se réveiller doit être personnelle.
Le réveil est mécanique, sans pile ou électricité : simplicité et écologie.
« Nous » intégratif car l’aventure est collective : on n’est jamais seul dans la nature !
La joie et la convivialité doivent accompagner le processus via l’idée du réveillon.
 

Dessin de Jade, 12 ans
 


La santé et la vitalité au cœur du programme et de l’action !

Nous posons comme principe qu’il ne peut y avoir réflexion de qualité sans énergie.
Or cette énergie est de plus en plus entravée par des pathologies, du stress et des malentendus
… provenant essentiellement de causes extérieures : la violence du système, les pollutions, la malbouffe, la compétition, la désinformation, la peur…

Nous partons du principe que l’homme est optimisé pour naître et vivre en bonne santé.
Or la durée moyenne de vie en bonne santé est en train de diminuer…
Or les dépenses de santé ne cessent d’augmenter…
A qui profite le crime ?

Nous partons du principe qu’il n’y a aucune fatalité et qu’il est possible de faire autre chose :
Mettre l’accent sur les besoins fondamentaux de l’être.
Promouvoir les soins naturels et le renforcement du système immunitaire.
Limiter en amont les sources de pollution : air, eau, ondes électromagnétiques, malbouffe,…
Responsabiliser et informer les citoyens mais ne rien imposer.
Soigner sans dogmatisme ou conflit d’intérêt dans l’intérêt fondamental des malades.

L’homme est le seul mammifère à naître et (de plus en plus) à mourir à l’hôpital sans avoir multiplié sa période de croissance par sept…
Le réel progrès ne serait-il pas de retrouver la force et la vitalité découlant de notre nature ?
Car oui, il est possible de vivre centenaire et en bonne santé.
Réveillons-nous !
 


Réveillons-nous en musique !

Caverne tout confort, haute sécurité
Ecrans aux illusions… de pouvoir s’aimer
Imposture du bien-être, persona limitée
Humanité déchue. Marionnettes animées.

(Refrain)
Maintenant ça suffit, il n’est jamais trop tard
Veillons à être digne, changeons la fin de l’histoire
Eveillons nos esprits, dispersons le brouillard
Réveillons-nous, amis, fêtons l’envie de voir

Stimuli à la con, à la consommation
Dépense sans conscience n’est que ruine de l’âme
Apeuré par les news, soumis à prédation
La chimie, la malbouffe nous transforment en ânes.

La planète transpire de notre frénésie
Progrès, performance, esprit de compétition
Simplicité, bon sens sont sous anesthésie
La croissance s’enrichie de toutes les pollutions

Mouvement du réveil, tic-tac de l’urgence
Se lever un matin et décider : ASSEZ !
Stop à la bêtise et à la nonchalance
Si nous ne faisons rien, nous allons y passer

 


Ce que le Mouvement du Réveil est ou n’est pas :

Le Mouvement du Réveil n’est pas "complotiste" : nous ne croyons pas à la théorie du complot ! Nous croyons par contre à la vénalité débouchant sur l’accumulation, le « toujours plus » et la prédation. Il n’y a pas de Complot au singulier mais de trop nombreux conflits d’intérêt financiers et de manipulations des citoyens!

Le Mouvement du Réveil n’est pas une secte : nous n’enfermons pas dans une croyance et nous n’éteignons pas la lumière. Plutôt que le sommeil, la passivité et les rêves, le MDR vise au contraire à l’éveil, à l’action et à la responsabilité, hors de la caverne des illusions !

Le Mouvement du Réveil n’est pas écologiste dans le sens du greenwashing, du « développement durable » ou des économies d’énergie imposés à tous sans se soucier des conséquences sanitaires. Le MDR est écologiste dans le sens premier du vivre mieux ensemble dans un environnement sain.

Le Mouvement du Réveil n’est pas décroissant dans le sens du « mot-obus », des querelles de clochers ou de la critique de ceux qui font de leur mieux mais ne sont pas parfaits. Le MDR est décroissant dans le sens où une croissance illimitée de gadgets et de chimie est naturellement impossible dans un monde limité et (encore) respirable.

Le Mouvement du Réveil n’est pas progressiste dans le sens de la valorisation sans réflexion de la technologie, de la science ou du progrès. Le MDR est progressiste dans le sens contraire au conservatisme : une évolution est nécessaire afin de replacer l’homme au cœur de son histoire !

Le Mouvement du Réveil n’est pas anarchiste dans le sens caricatural du désordre social et de la violence pour se libérer du joug autoritariste de l’état. Le MDR est libertaire dans le sens d’une liberté de pensée individuelle hors des autoroutes balisées et d’une gestion coopérative de la cité.

Le Mouvement du Réveil n’est pas violent : la fin ne justifie pas les moyens. Pacifique, sa sonnerie n’en sera pas moins jugée déplaisante par certains. Le MDR attirera donc peut-être une forme de violence en réaction pour « éteindre le réveil ».

Le Mouvement du Réveil n’est pas moralisateur. On ne peut partir que de là où nous sommes et nous vivons dans un système qui a une fâcheuse tendance à nous abrutir. Se réveiller est la première étape pour reprendre le contrôle et décider d’autre chose : « Maintenant, ça suffit ! » Plutôt que de moral « bien ou mal », le MDR met plutôt l’accent sur ce qui est juste ou bénéfique pour l’homme et la nature.

Le Mouvement du Réveil n’est pas théorique : la planète a moins besoin de gros livres ou de beaux discours que d’actions concrètes à hauteur des besoins vitaux de l’homme. « Vider son mental, remplir son ventre » dit Lao Zi ce qui pourrait se résumer par « Moins de blabla, plus d’énergie vitale » ! Le MDR se veut pratique via un programme politique concret et des initiatives populaires de bon sens.

Le Mouvement du Réveil n’est pas politique dans le sens dévoyé de la recherche du pouvoir. Le MDR est politique dans le sens où il vise à avoir un impact sur la société dans l’intérêt du collectif via notamment la mise en avant des fondamentaux et la régulation des pollutions.

Enfin, le Mouvement du Réveil n’est pas individualiste ou égocentrique dans le sens où il dépend moins d’une personnalité charismatique que de la force d’un collectif et d’une sympathique mascotte. Si l’on peut facilement abattre ou faire taire un homme, il en va tout autrement d’une idée forte et généreuse reprise par un collectif.
 


Le mouvement du réveil en pratique…

Un mouvement coopératif où tout citoyen peut adhérer via une cotisation libre.
Un encouragement à toutes les bonnes volontés sympathisantes et sympathiques.
Un mouvement sans but lucratif mais visant à l’autosuffisance pour mener à bien ses objectifs.
Des réunions régulières dans le constructif, le dialogue et la bonne humeur.
Une coopération hors esprit de clocher avec les autres associations.
Un site internet, des dossiers clairs et une communication responsable.
L’élaboration d’un programme collectif de bon sens.
La proposition d’initiatives communales voire fédérales pour initier des débats.

 


MOUVEMENT MIS EN SOMMEIL
LE TEMPS DE LANCER UN PROJET ENCORE PLUS PERCUTANT...

 Toutes les bonnes volontés et toutes les idées sont les bienvenues !
Nous recherchons encore les membres fondateurs du mouvement…
 


Quelques idées d’initiatives populaires


Libérer le temps de cerveau disponible des manipulations publicitaires
Interdire sur l’espace public et dans les médias publics les publicités ou messages directement contradictoire avec la santé et la vitalité : produits polluants, malbouffe, chimie,…
=> débat sur les manipulations publicitaires et ce qui fait la qualité d’un produit
=> réorientation des publicités industrielles vers les médias privés
=> meilleure visibilité des produits sains et donc écologiques


Dissocier les messages publics des intérêts financiers

Interdire les messages de santé publique et le marketing de structures en partie publique lorsqu’elles servent un intérêt économique, sont infantilisantes, manipulatoires et/ou biaisées.
=> débat sur les messages officiels à la « Big Brother » et les fondamentaux de la santé
=> responsabilité des citoyens face à leur santé et à la vraie prévention des pathologies.
=> meilleure visibilité des approches naturelles


Responsabiliser les services publics

Interdire à la Poste, en situation de monopole, ainsi qu’à toute structure en partie publique de vendre ou de promouvoir des gadgets polluants, de la malbouffe ou des jeux de loterie.
=> débat sur le rôle et la qualité des services publics.

=> débat sur la surconsommation, la malbouffe et les jeux de hasard addictifs
=> non concurrences des commerces privés alentours


Placer la technologie au service des hommes et du mieux collectif
Interdire les robots ou systèmes automatiques de contrôle destinés à faciliter ou multiplier les amendes envers les citoyens ainsi que les radars pièges sans réelle considération de sécurité.
=> débat sur le progrès technologique, le tout répressif et la place de l’homme dans sa cité.
=> réhabilitation du bon sens, de la souplesse et du droit à l’erreur.
=> utiliser plutôt la technologie pour signaler les places de parking et limiter la pollution.


Renforcer enfin la crédibilité des thérapies naturelles
Réglementer les thérapies naturelles et le remboursement des assurances complémentaires via un examen officiel théorique (anatomie) et pratique (séance) sérieux et cohérent.
=> débat sur l’efficacité des thérapies naturelles et la qualité des formations des thérapeutes.
=> écoles incitées à mieux sélectionner en amont et à former correctement leurs étudiants
=> limitation des arnaques aux élèves et aux assurances, baisse des coûts de la santé.

 

Voir aussi le Programme du Mendiant
 

 

Réveillons-nous !

 

« Il est plus facile de croire ce qu’on nous affirme officiellement que de s’aventurer
dans l’indépendance intellectuelle. En fait, ce n’est pas l’opposition,
mais le conformisme et l’inertie qui ont de tout temps été les plus sérieux
obstacles à l’évolution des consciences. »

(Gandhi)

 

 

Commentaires ou contribution ?

auteur[at]lemendiant.fr

 

© Textes et Photos Copyrights Le mendiant / Toute reproduction interdite sans accord préalable.