Benoît Saint Girons

L e  M e n d i a n t
e t  l e  M i l l i a r d a i r e

    

C'est l'histoire d'une rencontre...

Réactions au conte alimentaire Bon appétit!   Réactions au conte écologique De l'air!     
Réactions au conte philosophique Le Mendiant    
Réactions au Site     Comment soutenir LeMendiant.fr


Bon, assez parlé!  A vous maintenant de vous exprimer!  Sur les différents contes, le Tao, le site ou les idées, c'est à vous de jouer du clavier !  Toutes vos remarques et idées seront prises en compte et, dans la mesure du possible, obtiendront une réponse rapide. Si vous ne souhaitez pas que vos remarques soient publiées (à priori sous votre prénom et lieu de résidence), merci de l'indiquer. Dans le cas contraire, je fonce et j'enrichis le site de vos réflexions! 
auteur[at]lemendiant.fr   A bientôt j'espère...
 

Les réactions au conte alimentaire gratuit Bon appétit!
 

« Je voulais vous remercier pour les contes, ils sont magnifiques et tellement vrai! Merci! »

(Martine D., Novembre 2008)

 

« Bravo pour ce 2ème conte aussi excellent que le conte écologique. »

(Frédéric L., Octobre 2008)

 

« Ce conte m' a réveillé... Vous venez de me tirer de ma léthargie, je vous promet d' en faire grand bruit autour de moi et surtout je vous promet de changer et de faire changer ma petite famille... Je vous remercie infiniment. »

(Mélanie R., Belgique, Août 2008)

 

« J'ai beaucoup aimé ... ça fait réfléchir ... Quand je lis que nous risquons d'avoir un peu d'OGM dans les produits bio AB je me dis que c'et encore pire que ce que je pensais pffffff!  Je vais tout de suite transmettre ce conte à mes connaissances ... »

(Angélique, maman de 2 enfants, Aout 08)

 

« J'ai terminé la lecture du conte "Bon Appétit", et malgré le fait que je sois déjà au courant de toutes les manipulations que nous font subir les médias à la solde des divers lobbies mais aussi des gouvernements, il est bon de savoir que tout le monde n'avale pas leurs couleuvres bouche bée devant la tv. Je l'ai fait suivre auprès de toutes les personnes susceptibles d'y être intéressées, et notamment, aux personnes ayant suivi les cours de Gastronomie Diététique®. Il faut être conscient que plus les pubs sont grosses et fortement financées, plus la méfiance est de rigueur. Je ne sais plus qui disait: "Donnez-moi les moyens publicitaires, et je vends n'importe quoi!" Le conte met cela bien en évidence.
Lorsque vous parlez de l'aspartame, savez-vous qu'on le soupçonne d'être à l'origine du syndrome du Golfe, des militaires américains ayant été envoyés là-bas. En effet, ils recevaient par palettes entières, de cannettes de coca light édulcoré à l'aspartame, et qui restaient stockées des jours entiers en plein soleil. Il est reconnu, que l'aspartame développe toute sa nocivité à partir de 37°, température qu'il trouve au sein de l'estomac, mais gardé au soleil, la température s'élève encore beaucoup plus. Et les militaires en consommaient à longueur de journée!!
Vous parlez des grandes surfaces commerciales, et de leurs pratiques parfois douteuses, mais j'ignore si vous avez entendu parler de la "remballe"!! C'est un employé affecté à cette "opération", qui sous le couvert de l'anonymat, a dénoncé la pratique dans une émission tv, il y a quelques temps déjà! (et c'est passé!! par quel miracle?) Cela se passe en boucherie. Quand les produits arrivent à la date limite de vente, on leur enlève de chaque côté une tranche à la couleur plus que douteuse (allant du bleu au vert!), pour éliminer l'oxydation, puis on "remballe", avec une nouvelle date de vente limite. Si dans le paquet de viande qu'on achète, on trouve 2 morceaux de texture différente, on peut être sûr qu'il s'agit de produits de "remballe" à qui on a donné une nouvelle jeunesse.
On pourrait penser que cela s'arrête là, et que les déchets sont évacués ou éventuellement mis en vente à très bas prix comme nourriture pour les chiens et les chats, mais non, ce ne serait pas assez rentable!!. Les déchets sont récupérés, moulus, fortement épicés et transformés en .......merguez!!  Heureusement, cela fait de nombreuses années que je ne fais plus de barbecue! Bon Appétit!
Bien à vous, et à bientôt j'espère, le conte médical. A ce propos, vous connaissez certainement le livre "Médecin malgré moi" de l'ex-médecin Patrick de Funès (fils de Louis), où il dénonce avec beaucoup d'humour les pratiques de nombreux collègues dans l'exercice de leurs fonction

(Denise N., Aout 08)

 

« Je n'avais pas pris le temps jusqu'à présent de découvrir les quatre discussions au sommet ajoutés au conte alimentaire... Je les ai trouvés excellents ! Surtout celui entre l'ingénieur en agroalimentaire et le standardiste... Malheureusement, je pense que beaucoup de gens sont dans cette situation, à savoir travaille pour faire vivre sa famille même si c'est un boulot qui ne va pas dans le sens de leurs convictions... »

(Nathalie D., Juin 08)

 

« J'ai lu vos deux contes... très pertinents et intéressants (on y apprend plein de choses)... bravo!
La voie du conte est une belle voie pour informer... je crois comme vous que tout passe par la pédagogie. Dans cet esprit, je viens de terminer l'écriture d'un livre qui paraitra le 1er octobre... "La maladie a-t-elle un sens? - enquête au-delà des croyances" pour enfoncer le clou que vos deux contes ont le mérite de planter dans la conscience.
»

(Thierry Janssen, Juin 08, http://www.thierryjanssen.com )

 

« Merci pour ce conte, qui fait comprendre quel danger on cours aujourd'hui, et la prudence qu'il faut s'imposer. »

(Patricias A., Avril 08)


 


Les réactions au conte écologique gratuit De l'air!
 

« Singulier, captivant, enthousiasmant ! Ce conte, étincelant de subtilités sur l’actualité nous invite l’air de rien au débat, à l’échange, à l’écoute, au questionnement. Il se raconte et vous interpelle. Il appelle à la responsabilité de chacun, à l’unité des citoyens planétaires pour mieux appréhender la place de l’humanité dans la biosph’air et ce faisant prendre soin de la Terre, si belle ! Dans l’air malsain et conditionné de notre société dite moderne, c’est un ballon d’oxygène. Comme une pause pour une respiration retrouvée. Citoyens, voici une histoire saine et salut’ air qu’il faut mettre d’urgence dans toutes les mains. Bravo monsieur Benoit Saint Girons. Bravo et merci ! »

(Yvan Burtin, Août 2009, http://www.union-planetaire.org/ )

 

« Je trouve votre travail fabuleux.... [...] Je (nous) fais des animations contes dans divers lieux (écoles, salon de l'énergie renouvelable, balade écotouristique,...., soirée "philosophique", "sagesse d'antant"....).... Convaincu que le conte est porteur de sagesse universelle et qu'il est un outil de transmission de savoir ancestral unique qui a traversé les temps et continuera même après notre vie... Je conte votre conte écologique... Plus qu'à être lu, votre travail mérite d'être raconté...il relève de la transmission orale... »

(Danièle, conteuse Belge, Janvier 2009, http://www.chiconteurs.be )

 

« Merci, merci mille fois, je viens de finir "De l'air" qui est super, bien documenté et très aisé à lire. Bravo, je fais passer autour de moi !»

(Nadine F., Novembre 2008)

 

« J'ai vraiment adoré lire ce conte qui fait tellement réfléchir avec un ton si léger. Merci pour "l'aide à l'éveil" fabuleuse qu'il représente. Je m'empresse de ce pas à le transmettre à tout mon carnet d'adresse. En plus, cela tombe vraiment très a propos avec la crise financière actuelle....»

(Frédéric L., Octobre 2008)

 

« J’ai vraiment apprécié d’une part le mendiant et d’autre part votre conte écologique qui est vraiment superbe. La malhonnêteté de nos dirigeants politiques qui pour la plupart sont des corrompus actif ou passif dont seul l’intérêt financier compte, font que parfois j’ai l’impression de prêcher dans le désert quand j’essaie de faire changer des choses. Merci pour vos écrits qui me donnent espoir

(JC M., Août 2008)

 

« Très ingénieux et un excellent moyen d'aider les lecteurs à comprendre et à changer de perspective. Bravo et merci encore ! »

(Joëlle S., Août 2008)

 

« Ma famille et moi avons littéralement été "bluffé" par votre conte écologique et sommes évidemment très intéressés pour découvrir celui sur l'alimentation ! Nous vous remercions beaucoup à l'avance et vous souhaitons un VIF succès ! »

(Christel L., Août 2008)

 

« J'ai beaucoup aimé votre conte écologique. Que de vérités! Mais il faut que je le relise avant de la transmettre à d'autres personnes. [...] Mais peut-on vraiment revenir en arrière? Comment vivez-vous concrètement vous-même pour pouvoir être en accord avec vos idées? Moi je dois mettre beaucoup d'essence dans ma voiture pour aller travailler, mon mari aussi, et nous avons plein d'autres défauts! Merci pour ce conte. »

(Servane, Juin 2008)

 

« Un noble et humble merci à vous pour le conte.
En effet, le pire n'est pas une fatalité mais une construction mentale type étiquetage.
Tout ce que l'on vit est comme un arc en ciel ou un rêve (au delà de la dualité).
Résultat de l'expérimentation de l'espace silencieux qui accueille et du soutra du coeur:
Le vide et la forme et la forme et le vide.
L'éveil est une expérience pure quand dogmes et la voix du mental se sont tus.
Allez jeter un coup d'oeil sur le site de la vision sans tête (recherche par google).
Expérience de la vacuité instantanée par une méthode imparable qui piège messire ego.
On se connecte directement à l'énergie de la vie à l'état brut (le Je suis) et de là émergent toutes les qualités propres à la Vie (générosité, noble sourire du coeur.........).
La vie est une poésie.

-Moi, si sûr de moi ?
-Moisissure de moi !
»

(Arc en ciel François., Juin 2008)

 

« J'ai vraiment apprécié votre conte, et je l'ai diffusé auprès de quelques amis, que j'ai encouragé à faire de même. C'est vrai que j'étais déjà convaincue des idées que vous développez dans ce conte avant de le lire, mais il a eu pour intérêt de me donner des formulations qui font mouche afin de convaincre les récalcitrants!! Bonne continuation! »

(Gaëlle V, Mai 2008)

 

« J'ai adoré. Bien documenté. J'adore les jeux de mots, très d'actualités, surtout en ce moment où les commerciaux essaient de faire vibrer la fibre bio de chacun, sur n'importe quel produit. La pub reste égale à elle même : très mensongère! Oui je le diffuse par mail, sur mon blog, en papier pour certains plus réfractaire à l'outil informatique... Nous sommes que de petites fourmis, mais on essaie d'agir... »

(Cristelle L., Mai 2008)

 

« J'ai trouvé "De l'air" tout ce qu'il y a de plus pertinent. Tellement pertinent que je me suis rué sur votre ouvrage "Le mendiant et le milliardaire" que j'ai trouvé tout aussi pertinent ! Adepte de la simplicité volontaire (autant que je peux du moins !), je me suis empressé de diffuser à tout mes contacts le conte "De l'air". Je dois bien avouer n'avoir pas eu les retours escomptés ! Mais le message passe ... Je ne partage pas l'optimisme de vos contes. J'ai peine à croire en une prise de conscience collective suffisante pour amorcer le virage nécessaire à notre évolution ! L'occident est bien trop dépendant au capitalisme. Une solution alternative leur est si effrayante. Voilà ... je pourrais parler des heures de ce sujet tant il me passionne ... Je place beaucoup d'espoir en notre message. »

(Cédric R., Avril 2008)

 

« Non seulement votre conte a été diffusé mais apprécié par notre entourage. Il me semble que le temps s’accélère et ceci dans les deux sens. C'est-à-dire que la spéculation se fait de plus en plus salement, touchant les denrées de première nécessités, rendant les graines stériles etc… et d’un autre côté, les mouvement de développement personnel explosent en nombre de participants ce qui donne un espoir extraordinaire dans la conscience collective. Continuez à dénoncer l’aspect irrespectueux de notre monde de cette manière satiro-comique, vous faites partie des catalyseur dont nous avons besoin. Merci de tout cœur pour votre action qui n’est pas militante au sens agressif du terme mais raisonnée avec des solutions concrètes. Avec mon admiration recevez, cher Monsieur Saint Girons, une chaleureuse poignée de main. »

(Thierry L., Avril 2008)

 

« J'ai bien apprécié votre conte .... et vous en remercie , je l'ai transmis effectivement à toute ma liste de relations....et j 'en ai reçu quelques échos surpris , amusés et toujours intéressés.... Pour ce qui est de la dictature ( tout au moins agroalimentaire et industrielle ) , je crois que nous y sommes déjà ....et comme vous le dites : la prise de conscience personnelle et les comportements ( conso-acteurs ) qui en découlent est la seule voie ... pour le moment? »

(Frank A, Avril 2008)

 

« "De l'air'' est simplement un conte magnifique, plus éloquent et plus efficace que tous les speech politiques. C'est beau, c'est haut, bravo! Je suis militant d'une association dédiée, entre autre, à la promotion d'une culture écologique au Mali (Bamako), et nous serions très heureux de pouvoir adapter ce superbe conte à la scène théâtrale pour une campagne de sensibilisation dans les écoles maliennes.»

(Mahamane El hadji TOURE
Association Action Jeunes Mali, Avril 2008 )

 

« Mon ami et moi avons beaucoup apprécié le conte écologique. Nous avions déjà connaissance malheureusement de tout ce que vous y mentionnez... [...] Nous allons le diffuser à notre réseau de connaissances même si je suis dubitative sur le fait que tous le liront mais comme dit mon ami, après, c'est leur choix et s'il y en a qu'un seul qui le lit et qui prend conscience de certaines choses, c'est déjà ça !! »

(Nathalie, Mars 2008)

 

« J'ai télécharger "De l'air" ... L'ai lu ... L'ai diffusé ! Milles bravos ... Ca fait plaisir de savoir qu'il existe des textes comme celui ci ! Histoire d'essayer de convaincre ceux qui m'entourent et qui me prennent pour un hippie suranné ! Du coup j'ai commandé votre livre "le mendiant et le milliardaire". Cela fait longtemps que la simplicité volontaire résonne au fond de mon être et ceux depuis que j'ai vu "La belle verte" de Coline Serreau. [...] Si vous ne l'avez pas vu : Yapluka ! »

(Cédric, Mars 2008)

 

« Ce conte est vraiment une merveille : pertinent et écrit avec talent, en pointant là où cela fait mal. Félicitations, je vous souhaite de trouver un moyen de le diffuser pour que davantage de personnes soient informées de ce qui se passe réellement dans la société... »

(Nicolas H, Février 2008)


« Quelle énergie : super, excellent…continuez…continuons... Merci. »

(Christophe G, Février 2008)

 

« J’ai adoré! J’ai déjà distribué une dizaine d’exemplaires à mon entourage... J’ai beaucoup apprécié la manière de faire passer le message écologique, empli d’humour, de satires, de jeux de mots. Félicitations et merci pour votre dévouement ! »

(Estelle, Janvier 2008)

 

« J'ai vraiment été touchée! Je vous parle pas de sensiblerie excessive. Depuis ces deux dernières années environ, je me sens vraiment concernée par les problèmes liés à l'environnement et petit a petit j'essaie de changer mes habitudes. Je suis en train d'acquérir un logement, et l'emménagement sera pour moi l'occasion de changer de comportement, dans la mesure du possible et de mes moyens. Mais parfois, quand je perçois autour de moi l'indifférence de beaucoup à ce sujet (je vois encore des gens jeter des papiers par la fenêtre de leur voiture... (et si ce n'etait que ca..), je me sens decouragée et triste, vraiment... Et honnêtement, ce petit conte est encourageant! J'espère qu'il aura le "pouvoir" de sensibiliser certains m'enfoutistes absolus. En tout cas, j'en parlerai autour de moi! Au delà de l'écologie au sens strict, il aborde vraiment tous les thèmes qui font notre système (et quel système!!) aujourd'hui. Je pense qu'il est bon de se remémorer tout ça de temps en temps. Voilà, je ne m'étends pas davantage, je vous félicite pour ce que vous faites! Bonne continuation »

(Sabrina N., Janvier 2008)

 

« Je partage totalement les idées que vous développez dans ce conte ! De plus, vous énoncez des faits intéressants et qui gagnent à être connus. Il manque juste certaines sources pour gagner en pertinence [...] Peu de remarques me viennent concernant le conte. J'ai juste un commentaire à faire concernant le support : j'ai été gêné par le fait que le texte soit écrit sur deux colonnes : c'est très bien pour l'impression, mais pas très agréable pour ceux qui lisent à l'écran. Autre chose : dans la note 16, page 13, vous proposez un exercice de respiration suivant la mesure hindoue 1-4-2, qui peut être assez dure. Certains préfèrent le rythme 1-3-2, plus accessible. Je suis curieux de savoir comment vous souhaitez diffuser votre conte à l'avenir : j'espère que ceux qui le liront ne seront pas ceux qui sont déjà convaincus avant de le lire...»

(Vincent P., Novembre 2007)

 

« J'ai beaucoup aimé ce conte.... belle idée de décrire notre monde par le biais d'"extra-terrestres"... un peu le procédé des "Lettres persanes"... Sur le fond, je n'ai rien à redire, sauf peut-être que la fin est trop heureuse pour être vraie ? :-) -mais après tout, c'est un conte....»

(Sylvie M., Novembre 2007)

 

« J'ai lu votre conte écologique avec beaucoup de plaisir et je l'ai énormément apprécié. Il rejoint et confirme mes propres impressions au sujet du système. J'ai pu le faire connaître à d'autres qui donneront suite je l'espère. Merci pour vos lettres de contact également pertinentes. J'ai aussi commandé votre livre que je lirai bientôt. Votre travail importe énormément pour l'avenir et mérite certainement d'être continué et développé.»

(Pierre-Marc N., Novembre 2007)

 

« Merci pour cette histoire qu'il conviendrait de faire connaître dans les écoles. J'ai particulièrement apprécié l'humilité des personnages en face de leurs propres contradictions qui les conduit à transcender quelques unes de leurs valeurs pour une cause dont ils ressentent l'urgence. Mais loin de revendiquer ces transgressions, ils les reconnaissent comme l'expression de leurs propres limites personnelles actuelles. En procédant de cette manière (à l'instar de Pierre Carles dans quelques uns de ses films), ils ne dénaturent pas leurs actions mais les inscrivent dans une démarche qui leur permet de garder leur intégrité personnelle. En anticipant la critique, en la suggérant même, ils permettent de ne pas entretenir de confusion entre l'objectif à atteindre et les moyens utilisés ici et maintenant. Plus encore, ils autorisent d'autres actions qui pourraient s'affranchir de ces critiques. En suivant ce genre d'exemple, nous pouvons participer à nous inscrire dans un paradigme résolument constructiviste (par différence avec le positivisme ambiant) et participer à commencer à créer les conditions pour que l'humanité puisse envisager sortir de son infantilisme.»

(Jacques Mathon, Novembre 2007)

 

« Je viens de lire "de l'air". Je trouve que cela peut être un excellent outil pour détecter autour de soi ceux qui sont (partiellement ou déjà bien) éveillés.»

(Fabrice M., Octobre 2007)

 

« J'ai découvert le conte écologique grâce à une connaissance qui avait mon adresse e-mail. J'ai dévoré l'histoire et j'ai pensé, beaucoup pensé!!!
Envie de changer plein de choses évidemment!
Je n'ai pas manqué non plus de l'envoyer à toute ma liste de contacts.
Alors bravo et merci de m'expliquer comment faire pour que le livre bleu soit publié.
»

(Cendrine Z., Septembre 2007)

 


Les réactions au conte philosophique Le Mendiant et le Milliardaire
 
 

« Une belle surprise! Tombé par hasard dessus, le quatrième de couverture ne m'a pas laissé d'autres choix que de lire ce livre !
Je me suis senti percuté par un camion en lisant ce court extrait, simple, incisif, et tellement réel !
Ce conte philosophique, vous pousse à réfléchir sur votre situation et celle de la société. Pour être heureux, cela dépend de nous et de nos actes, n'attendons plus de recevoir pour nous sentir bien, mais sentons nous bien parce que nous donnons.
L'histoire qui illustre les conseils qui sont délivrés n'est pas des plus absorbante, mais c'est surement parce que ce livre n'est pas là pour divertir mais pour vous faire avancer, ou tout du moins vous faire réfléchir.
La société peut évoluer, mais c'est nous qui en avons les clés. De petit gestes peuvent avoir de grandes conséquences, réapprenons à vivre et à donner, peut-être qu'un jour nous réapprendrons à profiter de la vie.
A force de courir après nos désirs nous en oublions de savourer l'instant présent.
Je suis curieux de lire d'autres de ces œuvres, car il a piqué ma curiosité et j'aime beaucoup le style de cet auteur.
 »

                                                                                    (Sly, Mai 2013, sur Amazon.fr)

 

« Ouvrage très agréable à lire et plein d'enseignements, de philosophie ( conte philosophique oblige..). d'une grande simplicité et plein d'enseignements valables à vie.   »

                                                                                    (Elsa, Mars 2013, sur Amazon.fr)

 

« Génial! A lire et à relire, d'un trait, puis avec plus d'analyse et pour finir on devrai faire la même chose, chercher comment... et si les lecteurs qui ont aimé se réunissaient pour tenter d'aller plus loin que la simple lecture? Ce livre peut bouleverser une vie!    »

                                                                                    (BD, Decembre 2012, sur Amazon.fr)

 

« Un conte distrayant et instructif. Un cadeau à faire. Apprécié par les personnes de mon entourage qui l'ont aussi lu .»

                                                                                    (Lancson, Avril 2012, sur Amazon.fr)

 

« Un livre qui incite à la réflexion. J'ai beaucoup aimé, ce livre prône la bienveillance envers soi-même et autrui. On se retrouve forcément à un moment dans la peau de l'un ou de l'autre, voire même les deux.
On est tous à un moment donné de la vie, plutôt mendiant ou plutôt milliardaire. Je pense que chacun peut en retirer quelque chose.
Ce livre ne donne pas vraiment de directives mais invite plutôt à la réflexion.
Se lit très facilement et peut-être une bonne approche de la philosophie pour les ados.
»

                                                                                    (Merylene, Janvier 2011, sur Amazon.fr)

 

« Superbe ce livre, ne pas lire dans les transports en communs motif on risque de rater sa station. Page après page on se sens mieux, comment dire on se sens grandir. Merci à l'auteur »

                                                                                    (Sylvie c., Juillet 2009, sur le site des Editions Jouvence)

 

« A la lecture du catalogue des éditions Jouvence, je décide d'acheter "Le mendiant et le milliardaire" de Benoit Saint Girons. Je l'ai dévoré en un week-end (et je lis lentement !). Au détour de chaque page, des mots me touchent et parlent de ce qui est important pour moi [...] Tempérance, réflexion personnelle vis à vis de nos choix, et donc assumer les conséquences de nos choix : voilà le parcours initiatique proposé par Benoit Saint Girons. Au plaisir de partager ici ou sur mon mail, vos réactions à ce livre ! [...] En effet, je ne suis plus la même après l'avoir lu ! »

                                                                                    (Michèle Gauthier, Coach, Extrait d'un article de son blog, Juillet 2009)

 

« Good Morning!!
I´m a man, I live in Spain and I want to express you my feelings about your book : " El mendigo y el millonario". It´s amazing. I´ve no words to express all the changes that has happened in my live after reading this book. Each word of this book have been like a stone hitting a window in my head, thank you.
  »

                                                                                                               (Juanma, Spain, January 2009)

 

« Bonjour,
Je m'appelle Léo, j'ai 17 ans, j'habite Montpellier et il y a moins de 3 minutes j'ai finit de lire un des plus beau livre du Monde. Il se nomme Le Mendiant et le Milliardaire et je tenais a féliciter son auteur.
J'ai connu votre livre en commençant par lire toutes la collection de livre de Dom Miguel Ruiz ( Les 4 accords Toltèques, ......) de Jouvence Editions.
Tous ces livres m'on ouvert le coeur et m'aide à penser diffèrement et a voir de l'amour partout.
J'échappe peu à peu a la domestication de la société et vous y êtes pour beaucoup.
Alors je tiens a vous adresser ce message d'amour comme de la reconnaissance. Merci encore
»

                                                                                                                      (Léo N., Septembre 2008)

 

« Un bonjour à vous tous, amoureux de la Vie.
J'ai lu le mendiant et le milliardaire.
Une douche vivifiante d'éveil spirituel.
Merci d'exister.

Nous n'avons pas une vie mais nous sommes la Vie.
L'éveil c'est faire un avec la toute puissance énergie de la Vie (plonger dans l'océan de l'être au delà du mental égotique qui est un océan de souffrance illusoire).

Bon vent bénéfique de vie à tous dans l'içi et le maintenant.

Ah oui. J'oublie. Un livre fort interessant: Pour l'amour de Terre d'Ariane Buisset. Roman à la fois de science fiction, bouddhiste et sur l'écologie (devenir de la planète). Une oeuvre d'art !
»

                                                                                                                         (François P., Juin 2008)

 

« J'ai lu le mendiant et le milliardaire en une seule journée .J'ai beaucoup aimé. J'ai commencé à le relire en m'arrêtant sur les règles de vie. Je pense avoir bien réfléchi sur la première, reste à mettre en pratique et ce n'est pas si facile ! Cela va beaucoup mieux quand on est reposé et qu'on passe une bonne journée... »

                                                                                                                       (Nathalie D., Avril 2008)

 

« Ce qui m’a plu dans ce récit, c’est la version contemporaine de contes initiatiques traditionnels, qui ainsi peut parler peut-être plus directement a des gens actuels, quel que soit leur niveau culturel. De plus la version poétique des règles de vie ouvre un univers plus intuitif à la notion de règle.»

                                                                                                                     (Micaela V., Janvier 2008)

 

« J'ai aimé ce conte philosophique "le mendiant et le milliardaire". Il aborde beaucoup de thèmes en peu de pages, est inventif et créatif, fait passer des messages variés et ouvre des perspectives. Pour des gens avertis, peut-être constitue t'il plus une introduction que de véritables révélations.
L'articulation des idées est amusante et vivante , gaie et sensible. Le passage sur la "folie" et surtout le déroulement de la conversation entre le mendiant et le milliardaire page 88 -89 : "tu m'as traité de fou, tu m'as discrédité devant témoin?", " tu as utilisé ma folie comme prétexte à la tienne. Tu m'as insulté par lâcheté, parce que tu ne voulais pas assumer tes responsabilités". Ce passage est très fort et m'a beaucoup fait réfléchir sur mon propre comportement.....
Sur le plan technique , j'ai été gênée par les notes en bas de pages qui, très informatives et précises, auraient été à mon sens plus à leur place en fin de livre. Leur ton est plus "revendicateur", plus confrontant aux réalités et se mélange mal au style du conte qui lui est une fiction gaie et poétique.
J'ai beaucoup aimé la "personnalité" du mendiant et ces répliques ! : un régal !
Merci pour l'envoie du conte écologique que je vais lire de ce pas.
»

(Christèle H., Décembre 2007)

 

« Merci pour votre livre, il rejoint tout à fait mes pensées les plus profondes, il fait réfléchir et rejaillir la meilleure partie de notre être

(Anne M., Novembre 2007)

 

« Je termine à l'instant votre livre "le mendiant et le milliardaire" que j'ai dévoré avec un vif plaisir. Je souhaiterais recevoir la sixième règle, en attendant la diffusion du petit livre bleu. Travaillant dans la relation d'aide (Sophrologie, Hypnose Ericksonienne) je suis en contact avec beaucoup de gens préoccupé par le bien être et la santé de la planète, et serais heureux de pouvoir participer à la diffusion de ce petit livre bleu.»

(Pascal B., Septembre 2007)

 

« Ce qui m'a captivé dans le conte Le Mendiant et le Milliardaire est cette vision simple et naturelle de la sagesse intemporelle qui permet à tout un chacun d'explorer le chemin du bonheur. »

(Jésus Cruz, Chamane amérindien, Août 2007)

 

« Je viens de terminer votre ouvrage "le mendiant et le milliardaire" qui m'a captivée. Je n'ai pas une grande culture, et pour cela que j'ai d'autant plus apprécié l'approche philosophique accessible à tous. Votre livre m'a beaucoup marquée et je souhaiterais vivement recevoir la 6ème règle du livre bleu commentée par Samuel. Je vais tenter de transmettre ce livre au plus grand nombre de personnes de mon entourage qui seraient à même de l'apprécier autant que moi et surtout d'y réfléchir. »

(Muriel T., Août 2007)

 

« Je viens de lire d'une traite le mendiant et le milliardaire. D'une traite est un peu exagéré car, de temps à autres, des liens se tissaient entre la vie de certains personnages et la mienne. Les idées affluaient alors, forçant ma réflexion intérieure. Un livre à recommander. Pas simplement pour la sagesse de ses idées, mais également pour les réactions qu'il peut provoquer chez certains d'entre nous. A tout le moins, ceux qui sont prêts à entendre...»

(Bernard Letellier, Juillet 2007)

 

« Il y a peu, à l'occasion de la sortie de mon 2ème livre, je suis allé à Lausanne. J'ai demandé aux équipes Jouvence quel était leur coup de cœur parmi les livres récemment sortis. Quelqu'un m'a apporté "Le mendiant et le milliardaire", me disant: "Je ne vous en dis rien, vous verrez : c'est merveilleux et très puissant".

Un mois est passé et j'ai commencé ce livre il y a trois jours ; je l'ai terminé hier soir, jusque tard dans la nuit, regrettant presque d'arriver déjà à sa fin. Vous avez écrit quelque chose de merveilleux : simple et profond et permettant à chacun de devenir l'un ou l'autre des protagonistes. Par ailleurs, je découvre avec joie que vous savez réhabiliter Epicure et Horace et cela ne peut que me réjouir. Et enfin, vous amenez le lecteur à se questionner sur le regard qu'il pose sur les autres. Il y aurait beaucoup à dire sur ce livre. J'y ai trouvé un très grand plaisir, le plaisir de ces idées qui permettent, sans colère, sans haine, sans fascisme intellectuel, sans dogmatisme abstrait, d'amener les autres vers une modification en profondeur de ce que l'on est, de ce que l'on vit. C'est sans surprise également que j'ai découvert vos livres de référence qui figurent aussi, à quelques rares exceptions près, dans ma bibliothèque. Je me suis senti en communion de pensée avec vous et je tiens tout simplement à vous en remercier.
»

(Xavier CORNETTE de SAINT CYR, Auteur de Découvrez vos talents)

 

« Il y a des rencontres qui vous "tombent dessus" au moment opportun. C'est le cas du "Mendiant et du Milliardaire" ou plus précisément de Jean-Jacques. Il s'est fait l'écho de mes propres réflexions/sensations et les a, par le même biais, enrichies. Voila un ouvrage qui nourrit! A lire, relire et méditer. »

(Patricia S., Fonctionnaire Internationale, Genève)

 

« J'ai lu avec délice cet ouvrage, qui m'a porté du début à la fin. Tout y est : la simplicité de langage, la profondeur des propos, le juste équilibre entre une pensée bien faite et un cœur d'enfant sage... Ce livre est rare, précieux, comme " Le petit prince ", " Le prophète ", "L'alchimiste "...oui, cela est rare et précieux. Je salue l'auteur pour son activité concrète et pragmatique pour imaginer et créer une autre vision du monde et de la vie, plus en accord avec les grandes lois de l'univers et empreinte d'une fraternité authentique.  »

(Hélène Scherrer, Thérapeute et poète, Genève)
 

 

« J'aime beaucoup. [...] Votre livre est à l'alchimiste ce que le contenu est à l'enveloppe, l'œuvre à l'esquisse. Il y a du fond! Court, percutant, rythmé, peut-être un peu confus à certains endroits, il faudrait que je le relise... [...] Peut-être court-t-il trop de lièvres à la fois ? Il est à un cheveu du chef d'œuvre, mais il est déjà formidable.» 

(Christian B., PDG et écrivain, France)

 

« A mon avis, ce livre est le meilleur du genre que j'ai pu lire. Le côté développement personnel mêlé à une fiction fait de cette histoire un petit bijou. J'ai été captivé par le scénario et, de fil en aiguille, j'ai aimé les pistes de réflexion amenées par l'auteur [...] le côté philosophique [...] n'est pas lourd et indigeste mais plutôt subtil et d'un contenu simplifié, mis à la portée de tous. J'ai été pris d'un réel plaisir en lisant cet ouvrage et l'ai dévoré jusqu'à la fin. De plus, ce livre m'a permis d'explorer de nouvelles pistes de réflexions, ce qui m'a donné envie de le faire lire aux personnes autour de moi. Toutes ont été captivées par ce livre et subjuguées par la façon dont se déroule l'histoire, de tout ce qui en découle [...] Une fois, j'ai appris un proverbe que je pense adapté à la situation: "Le savoir ne se gaspille pas, il se transmet"  [...] J'espère que dans un futur proche, tout le monde aura accès à ce fantastique livre et pourra de ce fait s'émerveiller comme moi, car ce livre n'est pas fait pour 100 personnes, mais pour des millions... A vous de juger! » 

(Romain, 26 ans, Libraire, Genève)

 

 


Les réactions au site...
 


« Je vous écris suite à la lecture quasi complète de votre site du mendiant. Il est juste EXCELLENT. Je ne vous le dis pas pour vous faire plaisir car non seulement ça n’est pas mon genre mais en plus je sais que vous n’en auriez rien à f... des compliments intéressés. C’est juste gratuit et sincère. J’adhère complètement à votre vision du monde et de la vie . Je suis conscient comme vous et comme je l’espère bien d’autres gens éveillés que le monde pourrait aller bien mieux s’il n’était pas gangrené par le pognon et tout ce qui s’y rattache. Je vous remercie d’avoir posé par écrit tout ça . C’est un vrai régal de vous lire. [...]  Juste ce qu’il faudrait faire lire à tout le monde pour que la prise de conscience se fasse avant qu’il ne soit vraiment trop tard. Trop tard non pas pour la nature car elle s’en sortira que mieux sans nous mais pour sauver notre race de primates aveuglés par tant de fausses valeurs générées par notre système que j’en viens à me demander si nous méritons de continuer à vivre sur cette belle Terre que nous détruisons tels de abrutis dégénérés. Oui coup de gueule !!!! Et je pourrais continuer comme vous encore longtemps . Mais voilà . ;o) [...] C’est une phrase qui me parle beaucoup:
-Nous sommes sur cette Terre pour une raison qui nous échappe alors sachons au moins être modeste et faire preuve d’humilité. Penses à l'Être qui t'habite et qui détient la véritable raison de ta présence ici, sur terre. Réfères-toi à LUI.
» 

(Patrick M., Genève, Juillet 2008)

 

« Très bien fait. Complet. De nombreuses références bibliographiques ou cinématographiques. De nombreux liens vers des associations engagées. Des articles passionnants sur la philosophie et sur le rapport orient occident. Indispensable au rapprochement des nos deux civilisations. J'ai moi même vécu et étudié l'aikido à Tokyo, puis voyagé en Orient. J'ai pu mesurer la force de cette complémentarité et son impact exceptionnel sur nos vies. Voir aussi les ouvrages du philosophe sinologue François Jullien. » 

(Bernard Letellier, Juillet 2007)

 


Comment soutenir LeMendiant.fr
 


Si vous en avez apprécié le contenu et l'esprit,
il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour nous soutenir:

1. Tout d'abord, en parler autour de vous et diffuser les contes auprès de vos amis. Peut-être avez-vous dans vos relations un journaliste susceptible de diffuser l'information à plus vaste échelle ?
2.
Apporter des commentaires ou des encouragements (cela fait toujours plaisir d'avoir de vos nouvelles)
3.
Et enfin, si affinité avec les thèmes, commander les livres ou les fichiers pdf

D'avance, merci!
 

 

auteur[at]sensdutao.fr

© Textes et Photos Copyrights Benoît Saint Girons / Toute reproduction interdite sans accord préalable.